Recherche

Nos formations et livres


Accueil
Visite du Château de Thorey-Lyautey Suggérer par mail
Écrit par Alain MATHIEU et Dominique LEROND   
19-05-2008


Puisque nous sommes arrivés jusqu'ici, le seul moyen de savoir si l'endroit est le bon est de nous renseigner. Avant que nous puissions prononcer mot, la réponse à notre question nous est donnée.

- Oui, c'est bien ici, mais vous êtes en retard, le séminaire est commencé depuis une demi-heure. Suivez-moi, je vais vous y mener, nous lance le personnage.

C'est vrai, nous sommes en retard. Inutile de chercher une excuse invraisemblable, du genre "il y a eu une invasion de sauterelles" ou "la terre a tremblé trois fois", directement sortie des Blues Brothers, car quelque chose nous dit que cela serait déplacé. Nous bredouillons donc un truc, tel que "merci bien" et le suivons à l'intérieur du château qui me parait chargé d’histoire.

Nous arrivons alors à la salle de conférence, enfin, ce qui tient lieu de salle de conférence. Plafond haut, poutres apparentes, mobilier noble, pierre de taille et décor d’une autre époque (mais la climatisation est bien de notre époque). Parler d'informatique ici, c'est un peu comme d'organiser une rave party à Versailles ou l'ouverture de la truite à la piscine de Nancy-Thermal… Décalé… Légèrement…

Pendant le séminaire, je m'ennuie un peu. Ils disent les trucs habituels, qu'ils sont les meilleurs, que ce n'est pas cher, enfin, des choses comme cela… Là où je ne m'ennuie pas, c'est au repas : bons plats, dessert recouvert de crème aux framboises et bons vins, dans une salle chaleureuse avec vue sur le parc.
Et je me surprends à rêver que je suis châtelain. Je redescends sur terre quand le personnage qui, le matin, sans mot dire, nous a fait culpabiliser pour notre retard, entre dans la salle. Il signifie discrètement aux serveuses d'accélérer le service et prend la parole pour proposer, en guise de sieste, une visite du château, réservée aux volontaires .... ; toujours les volontaires comme à l’armée. J’entends murmurer à côté de moi : ”c’est sûrement un ancien militaire ...”. "pas étonnant dans le château d’un maréchal”, ajoute une autre voix étouffée. Je reste sur mon idée que ça doit être le guide, ce qui se vérifie quand il nous dit de le suivre ; il en a l'allure… Encore que… Il doit être plus que cela.



Dernière mise à jour : ( 15-12-2008 )
 
< Précédent   Suivant >



 

Advertisement
© 2019 Formation - Création de sites web - Nancy - 54 - Lorraine
Reproduction interdite - Visitez également www.mosaique-informatique.com.